Axe 3 : arts 3 > Document






Ginette Pellerin

C’est après avoir travaillé pendant plus de cinq ans comme recherchiste à Radio-Canada qu’en 1987, Ginette Pellerin réalise son premier documentaire, L’Ame soeur. La productrice, ancienne étudiante en arts visuels à l’Université de Moncton et établie au Nouveau-Brunswick depuis 1975, reçoit pour son oeuvre trois prix au Festival du film de l’Atlantique en 1990, dont celui de la meilleure réalisation.

Inspirée par l’Acadie, Ginette Pellerin produit en 1996 Évangéline en quête, film qui a été sélectionné au Festival des films du monde de Montréal ainsi qu’au Festival du Cinéma francophone de Namur en Belgique, où il a obtenu une mention spéciale. D’autres films à résonance acadienne ont été réalisés par Pellerin, dont Mathilda, la passionnaria acadienne, lancé à l’automne 1997 et Anna Malenfant d’Acadie, sorti en 1999.

Spécialisée dans les films documentaires, Ginette Pellerin espère contribuer, à sa façon, à la mémoire collective. Elle relate d’ailleurs, dans son dernier film, Durelle, le parcours du boxeur du même nom, premier athlète acadien à atteindre une renommée internationale.