Axe 3 : arts 4 > Document






Gérald Leblanc (1945- )

Né à Bouctouche au Nouveau-Brunswick, Gérald Leblanc vit et écrit à Moncton. De par son oeuvre poétique, il compte parmi les écrivains les plus importants de l’Acadie moderne. Aussi critique, directeur de revue, animateur et traducteur, il travaille à stimuler et à faire reconnaître la culture acadienne comtemporaine.

Suite à la parution de Comme un otage du quotidien, en 1981, il publie neuf recueils dont L’extrême frontière, Géographie de la nuit rouge, Complaintes du continent et Géomancie, qui paraît en 2003. Pionnier dans son domaine, Leblanc est un de ceux qui ont fixé les traits de la poésie acadienne.

À l’origine de travaux qui s’étendent sur plus de quatre décennies, il a reçu en 1993 le prix Pascal-Poirier de littérature de langue française reconnaissant l’ensemble de son oeuvre, ainsi que le Grand Prix littéraire de la ville de Moncton en 1988. Il a aussi fait découvrir ses talents de romancier en 1997, alors qu’il publie son premier roman, Moncton Mantra.