Axe 1 : édition 1 > Document






Antoinette de Pons, marquise de Guercheville

Première dame d'honneur de la reine de France, très pieuse et bien en vue à la cour, Antoinette de Pons, marquise de Guercheville joue un rôle important dans la tentative d'établissement d'une colonie à l'Île des Monts-Déserts, aujourd'hui dans l'état américain du Maine. Elle aide en effet à financer le retour de Charles de Biencourt à Port-Royal en 1611, sous la condition qu'il emmène avec lui les pères jésuites Pierre Biard et Énemond Massé. Ces derniers devaient continuer la conversion des Amérindiens à la foi catholique amorcée par l'abbé Jessé Fléché.

Suite à des différends qui s'envenimaient de plus en plus entre Biencourt et Biard, la marquise décide de déménager ses protégés et de fonder une nouvelle colonie. Le Jonas vient donc prendre les Jésuites à Port-Royal et les transporte à l'Île des Monts-Déserts, où est fondé l'établissement de Saint-Sauveur.

Quelques semaines seulement après l'arrivée des missionnaires, Samuel Argall, un militaire de Virginie, lance une attaque et détruit la nouvelle habitation parce qu'elle se trouvait, selon les Anglais, en territoire du roi Jacques 1er d'Angleterre. Argall poursuivra sa route jusqu'à Port-Royal qu'il détruit également quelques semaines plus tard.