Axe 1 : édition 3 > Document






Philippe de Pastour de Costebelle (1661-1717)

Lieutenant français de descendance noble, Philippe de Pastour de Costebelle , débarque à Plaisance (Terre-Neuve) en 1692. Dès son arrivée, il tire profit de l’entraînement militaire qu’il a reçu dans sa mère patrie puisque lui est confiée la lourde tâche d’assurer la défense de la colonie, peu protégée contre les attaques des Britanniques qui occupent Saint-Jean. Il la défend pendant plus de vingt ans : premièrement sur le plan militaire, en tant que lieutenant du roi (1695), puis sur le plan politique, à titre de gouverneur (1706).

Toutefois, par le traité d’Utrecht de 1713, Terre-Neuve devient possession anglaise, comme l’Acadie péninsulaire (la Nouvelle-Écosse actuelle). Néanmoins, le traité d’Utrecht conserve l’île Royale à la couronne française : « l'île appartiendra de droit au roi de France, qui aura la liberté d'y fortifier une ou plusieurs places ». Pastour de Costebelle, à qui revient le titre de gouverneur de l’île Royale, en assume le commandement et voit à l’aménagement des colons français qui ont l’obligation de quitter Terre-Neuve. Après quelques hésitations quant au lieu le plus favorable à l’établissement principal de la colonie, il assure l’installation définitive à Louisbourg. À l’automne de 1717, moins d’un an après son retour en France, il décède à l’âge de 55 ans.