Axe 1 : édition 6 > Document






Prudent Mercure (1873-1913)

Natif de Saint-Basile au nord-ouest du Nouveau-Brunswick, Prudent Mercure est issu de deux des plus anciennes familles acadiennes du Madawaska. Après avoir passé par le Collège Saint-Joseph de Memramcook et alors qu’il n’a que 22 ans, il décide d’entreprendre l’écriture de l’Histoire du Madawaska.

Pour subvenir à ses besoins financiers, Mercure va enseigner dans trois localités du Madawaska soit Sainte-Anne, Saint-Léonard et Baker Brook. Fier défenseur de la cause acadienne, il donne aussi des conférences sur le patrimoine acadien. Employé en 1902 au bureau de poste de la chambre des Communes à Ottawa, il est de retour à Fredericton (NB) en 1906 alors qu’il accepte un poste de recherchiste aux Archives provinciales. Il retourne finalement à Ottawa en 1908, où il occupe la fonction de traducteur au département d’État jusqu’à sa mort en 1913.

Tout au long de sa carrière, cet habile chercheur étudie avec passion l’histoire du Madawaska. Au tournant du 20e siècle, il a déjà rassemblé trois volumes de sources manuscrites traitant de la région. Si sa mort prématurée l’empêche de mener à terme son projet de rédaction d’une histoire du Madawaska, le projet n’est toutefois pas relégué aux oubliettes. Il est repris par l’abbé Thomas Albert, qui utilise une partie des manuscrits de Mercure pour rédiger une Histoire du Madawaska, publiée en 1920.