page



BÊTISES
- 67 -
BIDET

   BÊTISES. Dire des bêtises, c'est dire des grivoiseries au Canada. En Acadie, l'on dit dans le même sens: dire des sottises, sottiser.

   BÊTISEUX. Diseur de bêtises, de paroles malséantes, à double entente.

   BEUDE. Gros ventre, dont bedaine est le diminutif. Rabelais joue sur le mot, dans le titre imaginaire de l'ouvrage: «Beda de optimetate triparum». (Pantagruel).

   BEURDA. Faire le beurba ou le berda, c'est faire le train de la maison. Le grand beurda, c'est le grand nettoyage. Dauzat le tire de l'arabe. C'est le faire venir de loin.

   BEURDASSER. Gaspiller, dépenser follement: il a tout beurdassé l'héritage que son père lui a laissé; «J'sous pas pourquoi l'cô m'berdance». (Arch. Gentry Rîmes).
   Se dit aussi dans ce sens: Que fais-tu là? — Je beurdasse, c.-à-d., je ne fais rien de sérieux, je m'amuse à des riens; «Faites qu'elle puisse sortir, rôder, bardaser, comme nous autres». (MARIE-VICTORIN, [Croquis laurentiens], «Île aux Coudres»); «Reste sans bouger, ben à l'aise, au lieu de berdasser tout le temps entre les couvertes et d'empirer ton mal». (HÉMON, Maria Chapdelaine).

   BEURDASSERIES. Travail inutile; occupations futiles: Laisse-là ces beurdasseries.
   Aussi, faire de sottes emplettes: Ce que tu as acheté là, c'est des beurdasseries.

   BEURDASSEUX. Dépensier, gaspilleur. Nous disons aussi beurdassier dans le même sens.

   BEURRIER. Vaisseau où l'on met le beurre. En France, un beurrier est un vendeur de beurre.

   BEURRERIE. Établissement industriel où l'on fabrique le beurre
suivant les méthodes perfectionnées. Mot de formation récente.

   BEURTELLE ou BERTELLE. Bretelle. Cette métathèse de bretelle s'entendait à Paris au XVIe siècle. Peut-être l'entend-on encore aujourd'hui parmi le peuple.

   BEURVAGE. Métathèse de breuvage.

   BEZETTE. Simple d'esprit.

   BICHETTE. Par petites bichettes veut dire: par petits morceaux, par petites pincées; peu à peu. Signifie aussi: par petits bonds. Ce qui fait qu'il est malaisé de préciser si ce verbe a été formé sur bichet, ancienne mesure de froment en France, ou sur bichette, petite biche. On dit aussi bichetée: par petites bichetées.

   BICLE. Bigle, louche: «Être louche ou bicle». (MONTAIGNE); «La nourrice lousche, par son regard peut rendre l'enfant qu'elle nourrit bicle». (G. Bouchet, rapporté par Godefroy).

   BICLER. Bigler, loucher. C'est du vieux français très excellent: «Les mères ont raison de tancer leurs enfants, quand ils contrefont les borgnes, les boiteux et les bicles». (MONTAIGNE, Essais, liv. II, chap. XXV). En argot, bicler, c'est voir tout simplement.
   Ménage nous dit que bicle est formé sur obliquulus et non pas sur bis oculus. On n'est pas obligé de toujours croire Ménage.

   BICLEUX. Qui louche.

   BIDAQUE ET SON CHIEN. Se dit moqueusement de deux personnes qui sont toujours ensemble, l'une guidant, l'autre suivant.

   BIDET. Un grand bidet, au figuré, c'est [un] garçon mince, élancé, efflanqué. À l'Académie, bidet c'est un petit cheval.




Source : POIRIER, Pascal. Le Glossaire acadien, édition critique établie par Pierre M. Gérin, Moncton, Éditions d'Acadie; Moncton, Centre d'études acadiennes, 1993, 500 p.