page



CISEAUX
- 110 -
CLAME

aux rognures de feuilles et de plaques de métal et de pièces de monnaie.

   CISEAUX. Arriver les voiles en ciseaux, c'est arriver avec un air fendant. Marcher les voiles en ciseaux, c'est marcher en se rengorgeant. Voiles en ciseaux est un terme de marine, employé par nos pêcheurs et par ceux de France.

   CLAIR (Tout à). Distinctement: De Shédiac, on entend la cloche de Grande-Digue tout à clair.
   Nous disons un clair d'étoile comme l'on dit, à l'Académie, un clair de lune. Ce vers de Corneille: «Cette pâle clarté qui tombe des étoiles» est l'un des plus beaux de la langue française. Dans: «Je calcule, que nous ne seront pas clairs avant trois semaines», Louis Hémon ([Maria] Chapdelaine) emprunte le sens de clair (to clear) aux Anglais. Nous le leur empruntons également.

   CLAIRAUD. Un peu clair: du blé clairaud. Péjoratif de clair.

   CLAIRDILLER. Mirer, étinceler. Se dit spécialement des rayons que le soleil couchant jette dans une fenêtre: Voyez comme le soleil clairdille dans les fenêtres de l'église. On dit aussi d'un diamant qu'il clairdille.

   CLAIRER. De l'anglais to clear, faire un profit net: J'ai clairé cinq piastres sur cette vente-là.
   S'entend aussi dans le sens de débarrasser, vider: J'ai clairé la salle, c.-à-d., j'en ai fait sortir tout le monde.
   Aussi, de s'acquitter: Je me suis clairé de dettes. Cet anglicisme, d'allure française, est entré tout à fait dans la langue populaire.

   CLAIRETTE. Une clairette d'encens, c'est un beau morceau clair de gomme à mâcher.

   CLAIRIFIER. Éclaircir. Clarifier est un mot de la vieille langue française, que les Anglais nous ont pris (to
clarify) et que nous leur reprenons à notre tour.

   CLAIRON. Éclaircie qui se fait dans le ciel en temps d'orage. Radical: clair.
   Faire un clairon, au jeu de cartes, c'est les enlever toutes, make a clean sweep, en anglais.
   Le clairon du roi se dit d'un gage passé de main en main dans le jeu de société de ce nom, pendant que tout le monde chante: «Il vient de passer ici / Le clairon du roi, mesdames, / Il vient de passer ici / Le clairon du roi joli».

   CLAIRTÉ. Clarté. Les deux mots sont formés sur le radical latin clarus, qui a donné clar et clair. Le français mêle constamment les deux formes, clair et clarté. Nous n'employons que clair et ses dérivés. Rabelais dit dans son Discours au Roy: «Il était presque jour, et le ciel souz-riant / Blanchissoit de clairté les peuples d'Orient». Dans son prologue du liv. III, il dit encore: «C'est une belle chose à voir la clairté du soleil».
   Cotgrave donne clerté et clarté; on trouve clairté dans Régnier.
   «Ou la nuit s'obscurcisse, ou luise la clairté». (BAÏF); «Un homme seulement en terre ne regarde / La clairté du soleil que ses rayons nous darde». (RONSARD, [Élégies, mascarades et bergerie], «Élégie XIII»); «Oster Venus de liberté    / Seroit oster du monde la clairté. (SAINT-GELAIS, À la Reyne).
   Clair donne régulièrement clairté et non clarté.
   Comme à l'Académie, le mot se dit ici pour bougie, lumière: «Suivez-moi, s'il vous plaît, avec votre clarté». (MOLIÈRE, [L']École des maris, III, 5).

   CLAME. Réclamation.
   Le vieux français avait le mot reclâme, avec la même signification. Il doit avoir connu clâme, également, quoique je ne l'aie pas trouvé. De clâme, les Anglais ont fait claim.




Source : POIRIER, Pascal. Le Glossaire acadien, édition critique établie par Pierre M. Gérin, Moncton, Éditions d'Acadie; Moncton, Centre d'études acadiennes, 1993, 500 p.