page



CRAQUE
- 128 -
CREUX

   CRAQUE. Fissure, fente, crevasse: Ne traversez pas sur la glace, il y a de mauvaises craques à plusieurs endroits; Il y a une craque dans le mur. En minéralogie, une craque «est une cavité pleine de cristaux dans une roche». (LITTRÉ).
   Une craque, c'est aussi une menterie. On donne à cette expression le même sens en France, où craquer c'est «mentir, hâbler, se vanter mal à propos et faussement». ([Dictionnaire de l']Académie).

   CRAQUER. Fissurer et, aussi, faire entendre un bruit sec: Le mur craque; cette roche est craquée. On trouve le mot à l'Académie, mais avec moins d'emplois qu'ici.
   Se dit, au figuré, d'une personne au cerveau timbré: Il a la tête craquée.

   CRASSE. Subst. fém. Avare sordide: C'est une crasse; C'est de la crasse. Nous donnons aussi au mot d'autres acceptions qu'il a chez les écrivains de France.

   CRASSEUX. Se dit familièrement en France, au figuré, pour avare; nous disons de même. «Mais pour bien mettre ici leur crasse en tout son lustre». (BOILEAU, Satires).

   CRASSERIE. Sale canaillerie.

   CRAVAN. Plusieurs confondent le cravan avec l'outarde.
   Le cravan, dans la bouche d'un chasseur acadien, est une bernache ou bernacle [voir ce mot], le brant des Anglais. Appartient à la famille des canards. Sa grosseur est entre celle du canard noir et de l'outarde.
   On l'appelle aussi oie nonnette en France.

   CRÉATURE, CRIATURE, CREYATURE. Personne du sexe féminin, fille ou femme: Il y avait beaucoup de criatures à l'assemblée; Il n'y avait là que des creyatures; aimer la créature; «Et v'la que la pauvre creyature est devenu jaune comme un
coing». (MOLIÈRE, [Le] Médecin malgré lui). Creatura se dit pour enfant en roman. Les Anglais ont creature dont la première syllabe se prononce cri.

   CRÈCHER. Mettre à la crèche: crècher une vache. Nous disons aussi accrécher. Décrécher, c'est détacher de la crèche.

   CRÉDITEUR. Créancier, celui à qui une somme d'argent est due. Le mot est reçu, en France, comme terme de comptabilité, mais le sens que nous lui donnons a plus d'étendue, toute l'étendue qu'il a conservée dans la langue anglaise.
   «Flatter un créditeur pour son terme allonger». ([DU] BELLAY).

   CRÉMER. Se dit aussi, au figuré, de la glace qui commence à se former à la surface de l'eau: La rivière était crémée, ce matin; Il fait froid, l'eau commence à crémer. L'Académie veut qu'il ne se dise que du lait.

   CRÉMONE. Subst. fém. Mot canadien, passé en Acadie et signifiant foulard. Les premières venaient probablement de Crémone, ville d'Italie. On donne, en France à un violon fabriqué à Crémone, le nom de crémon.

   CREUSEUR. Profondeur: un puits de vingt pieds de creuseur; faire en labourant des sillons d'une bonne creuseur.

   CREUSEUX. Creuseur, celui qui creuse: un creuseux de puits. Voltaire emploie le mot, mais l'applique aux creuseurs d'idées, aux chercheurs, aux philosophes.

   CREUX. Nous dirions avec Ch. Perrault, (Parallèle [des Anciens et des Modernes]): «Le coeur de l'homme... n'a-t-il pas été de tout temps regardé comme le plus creux des abîmes?» Les auteurs d'aujourd'hui diraient: le plus profond des abîmes.




Source : POIRIER, Pascal. Le Glossaire acadien, édition critique établie par Pierre M. Gérin, Moncton, Éditions d'Acadie; Moncton, Centre d'études acadiennes, 1993, 500 p.