page



PHILOPINO
- 350 -
PICOT

   Tels sont également nos peureux: des épouvantails.

   PHILOPINO. Philippine. Jeu où deux personnes se partagent une amende et conviennent que, lorsqu'elles se rencontreront, celle des deux qui dira le premier philopino aura gagné l'enjeu ou le gage. L'expression remonte, paraît-il, à Philippa de Hainaut (XIVe siècle), femme d'Édouard III d'Angleterre, qui vainquit David Bruce d'Écosse à ce jeu-là.

   PIÂLER. Gronder continuellement, maugréer.
   L'Académie donne piauler pour brailler chez les enfants. C'est aussi, dit-elle, le cri des petits poulets.

   PIÂLEUR. Grondeur.

   PIASTRE. Unité monétaire du Canada équivalent à un dollar américain. Le mot vient d'Espagne.

   PIC (À). Escarpé: une montée à pic.
   L'Académie définit l'expression à pic par perpendiculairement.
   Se dit, au figuré, pour susceptible, prenant facilement la mouche: Il est à pic de soir; C'est une femme à pic.
   Avoir le poil à pic, c'est être de mauvaise humeur.

   PICASSE. Grappin; ancre faite avec une grosse roche, placée dans un cadre de bois.
   La picasse est antérieure à l'ancre de fer dont nous nous servons. Pour les anciens, c'était comme ici une grosse pierre, un panier, un sac lesté, amarés à un câble, et quelquefois, une pièce de bois chargée de plomb.
   Tels étaient, d'après Apollonios de Rhodes, les ancres des anciens Grecs. L'invention des ancres à grappins de fer est, par [selon] Pline, attribuée aux Toscans. Pausanias en donne crédit à Midas, le célèbre roi de Phrygie.
   Nous disons: Il est maigre comme une picasse. Les Canadiens appellent picasse un vieux cheval maigre, une haridelle.
   Nous trouvons picasse dans la vieille langue avec le sens de pioche: «Une picasse dont iceulx compaignons avoient plaié la vigne». (Rapporté par La Curne [de Sainte-Palaye]).

   PIC-DE-BOIS. Pic, pivert. Wood pecker en anglais. Denys l'appelle piquebois. Il y avait le pic-verd (pivert), le pic rouge et le pic jaulne autrefois. On a dit aussi bèche-bois et becquebo. Le mot pic vient du l[atin] picum, dont le féminin pica a donné pie.

   PICHER. (Prononcé pitcher, à l'anglaise). Picher, vase.
   Mot pris aux Anglais et que ceux-ci avaient pris aux Franco-Normands. Picher est dans la traduction du [Les 4] Livres des Rois: «Hyram fist vaisselle et mainte baillie, poz, chanes et pichers».
   Du bas latin picherium. La plupart des mots [du] bas latin ont un radical allemand ou celtique.

   PICHOU, PICHOUNE. Type de laideur: Il est laid comme pichou; Elle est laide comme pichoune.
   Pichou semble représenter un nom de personne.

   PICOCHAGE. Action de picocher.

   PICOCHER. Frapper avec le bec, en parlant des oiseaux; piquer avec un objet pointu. Fréquentatif de picorer: Un pic-de-bois à tout picoché cet arbre; Les oiseaux ont picoché les pommes; Deux coqs qui se frappent du bec se picochent; Les poules picochent dans le jardin.
   En Anjou, picocher, c'est manger grain à grain.

   PICOT. Marque gravée dans la peau; pois, point sur une étoffe; tavelure sur un fruit; moucheture sur un animal; petite granulation: Il a la peau toute couverte de picots; Une pièce d'indienne à picots.
   Picot s'entend en maints endroits de




Source : POIRIER, Pascal. Le Glossaire acadien, édition critique établie par Pierre M. Gérin, Moncton, Éditions d'Acadie; Moncton, Centre d'études acadiennes, 1993, 500 p.