page



PICOTE
- 351 -
PIGEON-VOLE

France, mais avec le sens d'objet pointu, d'aiguillon, de pieu, s'il faut en croire les lexiques.
   Émile Bourneuf fait venir le mot de l'anglais peacock. Il semble plutôt se rapporter à piquer.
   Les divers sens que l'Académie donne au mot picot sont inconnus en Acadie.

   PICOTE. Variole, petite vérole.

   PICOTÉ. Grêlé, marqué de la petite vérole, en parlant des personnes: Il est resté tout picoté; «On dit d'un homme qui a eu la petite vérole qu'il est picoté». (NISARD, Curiosités); «Comme moy tu deviendras poudre, / Tout picoté comme est un deal à coudre». (Le dist d'un mort dans Le Grand Compost des Vergers, p. 61-2).
   Se dit aussi des choses, mais avec le sens de moucheté: de l'indienne picotée.

   PICOTER. Pécorer, piquer: picoter des graines; «On l'avait tant picqué et piccoté qu'à la fin il fallut bien qu'il ruast». (BRANTÔME, [Vies des hommes illustres et des grands capitaines], «Philippe II»).

   PICOTERIE. Piqûre, pique, agacerie.
   Ce mot a été employé par Mme de Sévigné.

   PICOTE-VOLANTE. Varicelle ou variolette. Il y a aussi la picote de poule:
«L'ung avoyt la picote, l'autre le tac». (Pantagruel). Small pox en anglais.

   PICOUA. Sorte de fourche à un fourchon avec laquelle les pêcheurs piquent la morue.

   PIED. Ce mot reçoit ici à peu près toutes les applications qu'il trouve au Dictionnaire. [En plus:]
   Pied-de-roi: mesure, équerre longue de douze pouces ou d'un pied. Roi s'est dit anciennement pour règle, mesure.
   Avoir les quatre pieds blancs, c'est n'avoir rien à se reprocher: Il est sorti les quatre pieds blancs de cette affaire.
   Aller à son pied se dit pour aller à pied, marcher: Je suis venu à mon pied.
   On dit, au Canada, qu'une femme a le pied poudreux lorsqu'elle est toujours par voies et par chemins. Pied-poudreux se dit en France d'un colporteur, d'un marchand forain. Aussi d'un va-nu-pieds.

   PIERRE. Pierre à chaux: calcaire; pierre à faux: à aiguiser les faux; pierre bleue: indigo.
   L'expression: Le tonnerre est tombé en pierre se dit du tonnerre qui tombe sans mettre le feu.
   Une roche est une roche en Acadie et jamais une pierre.
   Le nom propre Pierre a les péjoratifs suivants: Pierrot, Pierrotte, Pierroche. En vieux français, Pierros représentait le cas sujet et Pierrot le cas régime.

   PIERRIÈRE. Carrière à pierre.
   Parlant de la mort du Christ, Jean de Meung (Testament) écrit: «Le fruict de sa prière / Descend aussi come une escroix / Qui fendit la dure pierrière».
   Quelques écrivains contemporains se hasardent à employer ce mot. Je l'ai trouvé dans Paul Féval et dans d'autres auteurs.

   PIÉTER (Se). S'attifer de son mieux: Piétez-vous, ma fille. C'est une expression plutôt canadienne.

   PIFFRE. Fifre, petite flûte, sifflet. Nous disons aussi piffe. Altération du mot fifre.
   Rabelais parle de «pifres et de tabourins». On trouve le mot dans Brantôme également.
   Un pifferaro, en Italie, est un joueur de cornemuse. Piffre se dit en Anjou pour un gros nez.

   PIGEON-VOLE. Nos jeunes gens jouent à ce jeu, comme ceux des campagnes de France.




Source : POIRIER, Pascal. Le Glossaire acadien, édition critique établie par Pierre M. Gérin, Moncton, Éditions d'Acadie; Moncton, Centre d'études acadiennes, 1993, 500 p.