page



PIS
- 355 -
PLAIN

   PIS. Adv.: Puis. Cette manière de prononcer puis remonte très haut dans la langue. On a dit pisné, avant de dire puisné: «Piei, quand as chanja de vesto, / Restès pigre comme Job». (MISTRAL, Les Olivades). (Puis, quand tu as changé de veste, / Tu restes pauvre comme Job); «Il a du dor a son habit de pis le haut jusqu'en bas», dit Pierrot dans le Don Juan de Molière.

   PISSE. Urine. Quand il s'agit d'un animal, nous disons comme à l'Académie pissat.

   PISSEPOT. Pot de chambre. Ce mot a été pris de l'anglais, mais est entré tout à fait dans le parler des Acadiens.

   PISSE-VINAIGRE. Grincheux, acariâtre. Ils ont ce mot en Normandie.

   PISSOU. Au figuré, lâche, poltron, que la peur fait pisser dans ses culottes.

   PITEAU. Espèce de moule qu'on trouve sur la côte nord du Saint-Laurent. Bank clam en anglais.

   PITIÉ. Le mot a conservé ici son sens antique qu'il n'a plus tout à fait dans la langue officielle. On n'écrit plus: les voix de Jeanne d'Arc lui parlaient «de la grande pitié qui était au royaume de France». Nous l'écririons, en Acadie, si nous savions écrire.

   PITON. Fiche: payer avec des pitons.

   PIVELÉ. Moucheté, tavelé, tacheté, marqueté, bigarré, bariolé, picoté, tapiné: «Oiseau pivelé de noir et jaune». (POTIER); «La peau du loup marin, d'un blanc jaunâtre, sale, est souvent parsemé de taches noires, très rapprochées, surtout sur le dos. On les dit alors pivelé». (PUYJALON, Récits du Labrador).
   PLACAGE. Action de plaquer (voir plaquer): le placage d'un sentier.

   PLACE. Se dit pour parquet, plancher, aire d'une chambre. Le bas d'une pièce sur lequel on marche, c'est la place. Le haut, plafond en français, c'est le plancher, c.-à-d., la partie planchéiée. Nous disons: laver la place; coucher sur la place; jeter une chose dans la place; balayer la place. Floor en anglais. Rabelais emploie le mot solier dans le même sens: «Et ses pleurs... s'mettraient à couler, par la place». (NIGOND).
   Par places, par endroits: Il est marqué par places. Il y a beaucoup de place dans cette maison, d'espace. Se dit aussi pour endroit, localité: Shédiac est une belle place.

   PLACOTAGE. Cancan, bavardage frisant la médisance.

   PLACOTER. Cancaner, faire des bavardages où il entre de la médisance: Qu'est-ce qu'il placote-là?

   PLACOTEUX, PLACOTEUSE. Qui placote, cancanier.

   PLAIGNARD. Qu'on entend toujours se plaindre. Nous disons aussi plaigneux.

   PLAIN. Terrain plat, plaine. Le substantif féminin plaine a supplanté le masculin plain au Dictionnaire. Il n'y est resté que l'adjectif. Les pêcheurs du nord du Saint-Laurent disent: monter un canot en plain pour sur le rivage; «Nous cheminions côte à côte le long des bois d'épinette qui bordent le haut du plain». (PUYJALON, Récits du Labrador); «Par vaus, par plains et par montagnes». (Roman de la Rose, v. 8367); «Et trespassant ces plains, ces tertes, ces laris». (Orson de Beauvais); «Fors de la cité en un plain». (Dolopathos); «Si s'encontrèrent es plains d'un chastel», c'est-à-dire, dans une plaine.




Source : POIRIER, Pascal. Le Glossaire acadien, édition critique établie par Pierre M. Gérin, Moncton, Éditions d'Acadie; Moncton, Centre d'études acadiennes, 1993, 500 p.