page



viii LE GRAND DÉRANGEMENT  
Grand-Prée à ce Congrès Souvenir le 18 août 1921 - constituent ce qu'on peut justement appeler le GRAND ARRANGEMENT.

***

Que mon chef, Monsieur le Dr A.G. Doughty, C.M.G., Archiviste du Canada, daigne accepter les sentiments de ma plus vive reconnaissance pour l'encouragement qu'il n'a cessé de me donner pour la préparation de cette étude et pour les recherches qu'il a fait faire à Londres afin de trouver certains documents essentiels qui me manquaient, mais que, malheureusement, on n'a pu découvrir.

Je dois également des remerciements à Monsieur le major Gustave Lanctôt et à Monsieur David Parker, pour les recherches qu'ils m'ont faites au British Museum.

Je remercie aussi M. l'avocat Antoine J. Léger, de Moncton, pour l'envoi d'une copie du contrat passé entre la compagnie du chemin de fer Dominion Atlantic et la Société L'Assomption.

Je remercie également M. Alexandre Doucet, secrétaire général de la Société L'Assomption, pour copie des procès-verbaux relatifs à l'achat du terrain de la Grand-Prée.

La traduction de la plupart des nombreux extraits de documents anglais qu'il y a dans ce volume a été faite par une de nos meilleures plumes du Canada, Monsieur Fabien Vanasse, ancien député au parlement fédéral et aujourd'hui un des hauts fonctionnaires aux Archives publiques du Canada. Je l'en remercie bien chaleureusement ainsi que Mlle V. BIGRAS, qui a dactylographié ce travail.

***

À la Grand-Prée, ce 18 août 1921, jour de la prise de possession du terrain de l'église de Saint-Charles par les Acadiens, et le 166ième anniversaire de l'arrivée du lieutenant-colonel John Winslow et de ses soldats à l'embouchure de la rivière Gaspareau, d'où le lendemain il débarqua à la Grand-Prée avec ses hommes pour enlever et déporter nos pères, ce qu'il exécuta deux mois plus tard.

PLACIDE GAUDET.




Source : GAUDET, Placide. Le Grand Dérangement : Sur qui retombe la responsabilité de l'Expulsion des Acadiens, Ottawa, Ottawa Printing, 1922, 84 p.