page



24 LE GRAND DÉRANGEMENT  
et qu'en cela il était poussé par le comte d'Halifax. Les événements survenus quelques mois plus tard confirment ma conjecture.

La demande de Hopson fut soumise au roi, qui l'accorda, et le 25 juin 1753, HOLDERNESS transmit cette information aux lords commissaires du Commerce et des Colonies, les priant de préparer la formule requise en cette occurrence et de la lui transmettre afin qu'il y fasse apposer la signature royale de Sa Majesté. 25

Les lors commissaires du Commerce et des Colonies, par leur dépêche à Hopson du 9 juillet 1753, en lui envoyant la permission que le roi lui accordait, lui disent: "Nous vous prions de transmettre toute la correspondance que nous avons échangée avec vous, au colonel Lawrence, qui aura charge du commandement, et de lui remettre tous les ordres et toutes les instructions concernant les affaires de votre département que nous vous avons transmis de temps à autre." 26

Cette lettre arriva à Halifax le 30 avril 1753, par la corvette New-Casco. Lawrence, qui n'avait pas assisté aux séances du Conseil depuis le 26 mai, vu son absence à la fondation de Lunenbourg [Lunenburg], y reparut le 11 septembre 1753. 27

Le président du Conseil dut rentrer à Halifax entre le 4 et le 11 septembre puisqu'il n'assiste pas à la séance du Conseil tenue le 4 septembre. Bien que Hopson ne quitta Halifax que le 1er novembre 1753, Lawrence prit les rênes du pouvoir le ou vers le 20 octobre précédent. En effet, la première lettre de Lawrence aux lords commissaires du Commerce et des Colonies, en sa qualité de commandant en chef, est du 20 octobre 1753. Il les remercie pour sa nomination provisoire à l'occasion de l'absence de Hopson. Il dit qu'il s'efforcera de s'acquitter convenablement de ses fonctions, etc. 28

L'endossement de cette lettre est comme suit: " Nouvelle-Écosse - Lettre du lieutenant-colonel Lawrence, président du Conseil, commandant en chef de la Nouvelle-Écosse, au Conseil, datée d'Halifax le 20 octobre 1753, en prenant la direction de l'administration pendant l'absence du colonel Hopson.

Reçue le 3 décembre (1753)

Lue le 7 (décembre 1753). 29


(25) Nova Scotia A., vol. 53, fol. 128.
(26) Nova Scotia A., vol. 54, fol. 32.
(27) Nova Scotia B., vol. 6, fol. 187 et fol. 223.
(28) Nova Scotia A., vol. 54, fol. 160.
(29) Nova Scotia A., vol. 54, fol. 163.




Source : GAUDET, Placide. Le Grand Dérangement : Sur qui retombe la responsabilité de l'Expulsion des Acadiens, Ottawa, Ottawa Printing, 1922, 84 p.